dimanche 18 octobre 2009

La petite Silawen

Nous sommes donc allé la chercher à l'autre bout de la Belgique, parcourant plus de deux heures de route pour la récupérer dans un p'tit village adorable, perdu au delà de Namur.
Elle est très curieuse, et vraiment adorable. Très sage aussi. Nous l'avons mis dans la cuisine, et nous l'avons laissé s'acclimater. Mais elle a quand même englouti une demi boîte de thon avant de penser à explorer la pièce.
Jon est parti au taf, et moi aux courses, il fallait bien nourrir notre nouveau tigre.

Hélas, après mon retour, je n'ai pas fait bien attention aux caisses empilés dans un coin, avec le bidon de lessive et d'assouplissant plein. Et elle si. Elle s'est amusé la dessous, et forcément, tout lui est tombé dessus. J'ai cru qu'elle était morte. Je l'ai sorti de là, elle se tortillait dans tous les sens en miaulant, les yeux lui sortant de la tête. Elle n'arrivait pas à courir, ni marcher, elle s'est affalé dans un coin en hurlant. Et elle saignait beaucoup du nez.

J'ai eu très peur, j'étais sûre d'avoir tué mon chat. J'ai apellé Marylise, et avec Tof à la maison qui servait de GPS, et Seb qui nous guidait, nous avons fini par trouver 1h30 plus tard un véto qui nous recevait.
Et miracle, la petite n'a rien. Elle a pris le coup dans les sinus, et donc elle est complètement sonnée. Il a comparé ça à un KO en boxe. Vu sa taille, le bidon de lessive c'est un boxeur pro.
Il l'a nettoyé, a vérifié sa trachée, et sa respiration. Elle a comme un gros bleu au niveau du haut du museau, et donc elle miaule quand on appuie dessus. Mais pas de fracture, rien.
Il l'a posé par terre pour voir si elle savait toujours marcher. Elle était un peu perdue, elle n'a pas bougé. Il l'a appelé elle a foncé sous un meuble puis un autre. Le véto a dit qu'elle avait de l'énergie à revendre. Elle ne gardera aucune séquelle selon lui.

Nous ne devons pas la secouer, et nous devons l'empêcher de trop jouer etc. Trop de mouvement augmente la pression sanguine, et donc elle pourrait encore saigner du nez, et ça la gène nettement pour respirer.
Nous l'avons ramené, je l'ai installé dans ma caisse de linge, parce que je n'ai rien pour l'enfermer, il me suggérait une cage de voyage, par exemple.
Mais elle n'avait pas envie de bouger, elle avait juste envie de dormir. Elle a dormi toute la soirée, puis vers 22h, elle s'est réveillé en sursaut, miaulant, se tournant dans tous les sens, perdue.
Je l'ai calmé, et puis reposé, elle s'est rendormie. Mais elle a fait ça de plus en plus régulièrement. Jon et moi pensons que son nez doit encore la gêner, et qu'elle le pose en dormant, d'où le réveil en fanfare et la désorientation.
Je l'ai surveillé toute la nuit, la prenant à chaque crise de panique. Notre présence semblait nettement la détendre. Puis Jon l'a pris de son côté, et elle a trouvé la bonne position, ne se réveillant plus en sursaut.
Après presque 12h de sommeil, elle est nettement à l'ouest.
Elle n'a rien voulu manger ce matin, dédaignant le lait comme le thon. On essaie de pas paniquer, elle est encore simplement sous le choc. La cuisine l'a fait flipper par contre, on va lui éviter le coin un moment.

Là, elle est au pied du lit, blottie dans la caisse sur une grosse couverture moelleuse, et elle regarde attentivement Jon qui range la chambre. Je suis contente de la voir s'éveiller lentement. Elle garde les oreilles bien droites sur la tête, et elle réagit aux sons. J'espère qu'elle va s'en sortir. Et si elle s'en sort, ce sera surement le chat le plus gâté de la terre.

See you

1 commentaire:

Linz a dit…

Wow, ça m'aurait traumatisé oO Ca m'est arrivé une fois par accident de faire mal à mon chat, en tout cas tant mieux si tout va bien pour elle et qu'elle vous a pas associé à ses malheurs ^^ Bonne crémaillère ce soir ;)