dimanche 27 septembre 2009

Aion : Fin d'une époque.

C'est en lisant la note de Linz que j'ai réalisé. 

Hé oui, Wow n'est plus, en tout cas pour moi. Pas parce que je pars sur Aion, non, je n'y suis pas. Mais parce que mes amis s'en vont, et que sans eux, je n'ai plus le goût de jouer.
Et oui, c'est fini la belle Asty, c'est fini la fière Gylianell, fini, fini, définitivement. Il y a bien les rerolls pour occuper les heures perdues à attendre le bellâtre des mes nuits qui finit le taff à 22h, mais je m'y intéresse peu, je joue pour tuer le temps.
Et je m'ennuie. Je m'ennuie de ma belle prêtresse, alors parfois, tard, je la connecte, et je marche dans Dalaran, causant peu, lisant de moins en moins de monde aussi. Je regarde ma belle draenei, je la contemple, je me rappelle tous les aventures de fous qu'on a eu.
Puis je reprend ma vieille démoniste, et je la regarde sur la page de chargement. Non, celle-ci je ne la connecte pas. Ça me fait toujours de la peine. Je la regarde, et je me dis que jamais, personne, et surtout pas moi, n'aurait pu soupçonner ce que je deviendrai lorsque j'ai crée cette petit brune d'humaine.

Et si je suis nostalgique ? Oui. Mais très fière aussi. Je suis vraiment heureuse d'avoir vu, entendu, traversé, vécu tout cela, car même si c'est une histoire de monde virtuel, ça n'en reste pas moins des gens qui ont partagés leurs heures avec moi.

Je crois que d'une manière complètement paradoxale, et tout à fait étonnante, j'ai laissé mes dernières velléités rebelles d'adolescente revancharde sur les map' de mon jeu préféré. Et c'est bien.

Byzoux

mercredi 23 septembre 2009

Quotidien.

Enfin ! Des nouvelles lunettes ! L'opticien était resté ébahi en constatant l'état de mes anciennes. J'ai désormais une monture tout à fait sexy Timberland, et des verres pour ma pauvre myopie, assortis d'un anti-reflet roskatif.Je trouve que je suis resté dans un style assez proche de mes anciennes lunettes, que j'aimais beaucoup. Des rectangles fins et d'une jolie couleur prune et brune.
Ce fut un choc visuel de les mettre. J'ai mis toute la journée pour m'habituer, m'accordant au passage une belle migraine. Voir si loin était complétement hors de propos jusque là. Je devais ressembler à une chouette avec les yeux agrandis d'étonnement toutes les deux secondes pour m'écrier "Ohhhhhh regarde je sais lire la plaque d'immatriculation là bas !"

La visite de l'appartement avec Mamy et Jon s'est transformé en visite avec Mamy, Jon, Marylise, et le petit frère de Jon, et moi donc. Impression de débarquer en force.
On a découvert un duplex sur deux étages, avec des grandes cages d'escalier toutes peintes de neuf en un beau grenat. Un vaste premier étage, avec une cuisine dans les tons gris, sans électroménager, une moquette couleur souris, et un salon-salle à manger assez grand, en L, un peu tarabiscoté. J'aimais bien les espaces aménagés en siège autour de l'ancienne cheminée.
L'étage, une salle de bain mansardée, nous ne tenions pas à deux dedans. Plusieurs "chambres" dont une qui devait faire 3m², la seconde 5 ou 6 m² et la dernière, vaste, la chambre à coucher principale. Il fallait traverser les 2 précédentes pièces pour atteindre la dernière.
Je n'ai pas accroché, pour plusieurs raisons. Les toilettes sur le pallier de la cuisine avec des murs en plastique et une porte accordéon. Beurk.
Et si tout était parfaitement propre, et repeint, à regarder de près, les meubles de cuisines fait main étaient de travers, les fils pendaient un peu partout, les tapisseries du haut étaient très abîmées, et l'ancienne locataire nous a annoncé 90 euros par mois de chauffage ! Après discussion avec Marylise, les immenses cages d'escalier justifie la quantité de chauffage, mais c'est du chauffage perdu.
Le choix était déjà fait, et si Mamy semblait vouloir nous pousser à choisir celui-ci, en raison du modeste (490 euros, quand même) loyer, nous avons tenu bon, nous ne l'apprécions définitivement pas. Après tout, on veut se faire notre nid à nous, on mérite d'avoir un bel appartement.

On the road again !

vendredi 18 septembre 2009

Quotidien : les négociations.

Un taf chacun (Hourra \o/) un salaire chacun (Hourra \o/ Hourra \o/), l'équation est rapide, ce qu'il nous manque c'est.... Oui un chat, mais ce n'était pas ce que je voulais faire ressortir...

OUI ! Un appartement. Et donc, nous visitons un peu plus frénétiquement les appartements à louer, cherchant la perle rare : c'est à dire un loyer minimal, pour un espace maximal, et avec une cuisine et une salle de bain méga-équipés.
Bon. C'est ennuyeux, car si je trouve régulièrement les deux derniers critères, ils s'assortissent rarement du premier. C'est ainsi que hier, nous avons visiter un "appartement d'époque", datant de 1371 je crois, ou un truc du genre. Les bons points : on rentre par l'ancienne énorme cheminée. C'est même pas une cheminée, c'est un âtre. Le parquet d'époque, et un charme rustique grâce aux briques apparentes tout partout, un bar dans le salon, aussi.
Mauvais points : tout le reste. Pas de cuisine, ou alors il faut acheter celle de l'ancien locataire pour 800 euros sans électroménager ! 800 euros les deux placards, ça me fait mal à l'os.
Les carreaux des vitres au dessus de nous, sur le toit sont tous brisés, et pour isoler ils ont mis des espèces de plaques en plastiques... Comme celles aux supermarchés entre les packs d'eau. Le charme rustique en prend un coup dans le nez. Et pour couronner le tout, les propriétaires sont les gens qui habitent... en dessous !
Ajoutons à cela, en touche finale, un loyer énoooooooorme, et pas le droit aux petits animaux.
Nous avons donc refuser de le prendre. Avec un certain soulagement.
Je regrette quand même l'entrée dans la cheminée. On était déjà d'accord pour mettre de la poudre de cheminette !

Mardi, nouvelle visite, on vous racontera. D'ici là, j'aurai mes nouvelles lunettes (Whouhou \o/) qui vont bien avec ma nouvelle coupe de cheveux (Whouhouhou \o/).

See you :)

lundi 14 septembre 2009

Quotidien : Recherche un taf : Check

La nouvelle vient de me parvenir par mail, il y'a moins d'une demi-heure. C'est bon, le mec de l'édition m'embauche ! Quel soulagement, je respire enfin !
Je commence le 5 octobre, ce qui me laisse le temps de faire le reste de mes démarches.

Également, le policier de quartier m'a appris ce matin que mon dossier était reçu depuis le 19 août, et que j'étais officiellement inscrite à la commune. Et encore un tracas de moins. Cela dit, j'aurais pu attendre indéfiniment la visite du policier de quartier à ce régime là !
Et pour finir en beauté, la mutuelle m'a certifié que les papiers que j'ai suffiront pour m'affilier en Belgique.

Plus que les extraits de casier judiciaire, et je serais en règle tout partout.

Mon père me conseille de jouer au Loto ! Je suis euphorique.

<3

vendredi 11 septembre 2009

Quotidien : Recherche un taf,1.2

Hey !

J'ai donc passé pas mal d'entretiens ces derniers jours. Mardi, à 1h30 de chez nous en train, je rencontre un mec qui bosse pour une agence d'énergies solaires. Après moult test, il m'a reçu, et il m'a dit que pouf, il m'engageait pour délégué technico-commerciale. En plus d'un bon salaire, il m'offre une voiture de fonction, et un % sur mes ventes. OMFG ! (un panneau solaire : 20 000 euros, trois ventes par semaine) Il adore ma démarche, il aime ma façon de présenter, mon argumentation, bref IL EST AMOUREUX DE MOI !
Il m'engage direct donc. Trop heureuse, j'ai encore du mal à réaliser. Il se tourne, prend la feuille de contrat, vérifie mes coordonnées.
Vous avez le permis, bien sûr ?
Bin non.
Il repose la feuille.
Je ne peux pas vous engager alors.

NOOOOOOOOOON c'est MON CONTRAT !!!!!!!!!!! RENDS MOI CE PAPIER !!!!!!!!!!! Ce papier, c'est mon permis de travail, mon permis pour vivre ici, c'est un super job,c'est mon permis de conduire, c'est une voiture, c'est un SALAIRE BORDEL !!!!!!!

Mais non, voilà, fin de l'histoire. Il a commencé à me dire qu'hypothétiquement, il pourrait négocier avec le grand patron pour me prendre à un poste bien au-dessous, le temps que j'ai mon permis, mais c'est pas sûr, il me rapellera...
Je suis rentrée chez moi en pleine dépression, et depuis je me traîne. Me reste qu'à passer le permis me direz vous. Oui, bien sûr, sauf qu'entre le code, et le permis pratique, y'a trois mois d'attente. Ou alors on est riche et on claque 900 euros en auto-école. Et quand bien même, il faut avoir un permis de séjour pour passer son permis en Belgique.

J'ai donc passé d'autres entretiens, pour du Call-center, des boulots alimentaires pour un salaire de pacotille, le temps de trouver mieux, avec la désagréable impression de me perdre en route, d'aller dans la mauvaise direction.
Le mec de l'édition m'a rapellé. Un second entretien entre lui et la directrice de la section où je pourrais bosser. Ils ont passé 2h45 à jouer au ping-pong avec moi.
Et que pensez vous de la politique visant... Comment réagiriez-vous si ... Un client vous demande... Présentez nous ce produit... Dans tel scénario, que doit répondre un opérateur... Etc etc etc. Je suis sortie de là avec la tête comme une pastèque.
Ils m'ont dit que si j'ai des qualités, j'ai surtout une formation commerciale de Business to business, et qu'ils cherchent du business to particulier. Et qu'il y'aurait un peu de travail d'adaptation. Et qu'ils me disaient la réponse jeudi. On est vendredi midi, toujours rien, je considère que j'ai échoué.
J'ai donc envoyé un mail pour accepter la formation pour le call-center merdique, dans une agence d'interim merdique. J'ai la haine.
Mais il faut pas cracher dans la soupe comme on dit.

Et en parallèle, on m'a appris qu'il y'avait un soucis avec mon dossier à la maison communale. C'est la fête \o/

/canalcommerce Achète [Tabouret] [Corde] et [Poutre] /w me.

See you.

dimanche 6 septembre 2009

Quotidien

Le bonheur du dimanche. Mon homme a décidé de jouer-dormir-rien faire-manger pour son jour de congé de la semaine.
Je m'étale donc dans le lit, profitant de mes nouveaux livres. Et je vous souhaite à tous un bon dimanche !

Encore un truc spécial Helo : http://sisinmaru.blog17.fc2.com/ Voici le blog de Maru, le chat le plus filmé de la terre ! Merci à Evi de m'avoir parlé de Maru dans les commentaires de la note précédente ;)

Byzoux :)

samedi 5 septembre 2009

Quotidien

Ce fut un entretien d'embauche vraiment intéressant. Pour un boulot dans l'édition. Les livres <3. On verra ce que ça donnera, je croise les doigts, ayez une douce pensée pour moi !

Pas beaucoup de notes ces derniers jours, mais nous avions mis la main sur un appart' qui nous plaisait beaucoup, on a investis un peu de notre temps dedans. Cela tombe finalement à plat, mais sans regret de nôtre côté, et on aura appris pas mal de choses sur les démarches à entreprendre. Et une fois de plus, je ne dois pas oublier que je suis française.

Et si nos pieds nous affirment que le parcours du combattant n'est pas obligatoire, nous continuons quand même à courir partout. Et en parlant de cela, il faut aller faire les courses, et passer à la Ludothèque, et et et ....

Edit spécial pour Helo : Regarde ce que j'ai chopé sur le blog de Linz ! http://cuteoverload.com/
Y'a des chats, un peu partout. Top meugnon ;)

Je vous embrasse, mes pieds pleurent !

mercredi 2 septembre 2009

Détente : cuisine et soirée entre amis.

Soirée agréable, avec des personnes adorables, (coucou au passage !), et un super repas, je suis trop fière de moi. /flex

En voici la recette :

- Gratin :

- Pommes de terre -1,5k-
- Aubergine -3-
- Epices diverses - Sel poivre aïl oignon muscade piment, etc-
- Parmesan
- Tomates -2 belles-
- Huile d'olive
- Citron
- Beurre
- 25 cl de crème
- Papier alu
- Lait

 - Peler les pommes de terre, et comme pour un gratin dauphinois, couper les en rondelles, et faites les cuire 25 min, dans du lait (que vous pouvez couper avec de l'eau), avec sel poivre et muscade. Prendre des pommes de terre assez ferme, mais pas trop dur, ni trop farineuse.
Peler vos aubergines. Vous n'êtes pas obligé, la peau permet de garder une certaine consistance. Dans du papier alu, découper les en longues tranches, ajouter : Sel poivre piment d'espelette citron huile d'olive un peu d'ail frais, un peu d'oignon frais. (J'ai mis du sel de cèleri pour tester, ça rosk pas mal.) Enveloppez les dans le papier alu, façon papillotte, et mettez au four, à 150 degrés jusqu'à ce que vous en ayez de nouveau besoin.

Beurrez un plat à gratin, disposez une première couche de pommes de terre, attention ça brûle. Sortez vos aubergines, du four et de la papilotte, attention elles seront très molles, et disposez les pour une seconde couche.
Rajouter une couche de pomme de terre. Mettre du beurre sur les pommes de terre, pour qu'elles dorent, compléter avec la crème que vous versez sur tout le plat et enfournez.
25 minutes plus tard, sortez le plat du four. Découper vos tomates en rondelles, posez les sur le plat pour une dernière couche, soupoudrez généreusement de parmesan, et si vous avez un peu de chapelure, pour faire gratiner.
Remettez au four pour 25 min. Servez tel quel, le plat aura des jolies couleurs ! 

J'enchaîne sur la sauce aux cèpes, mais je ne ferais pas de recette pour la viande, chacun son truc :p

- Sauce aux cèpes :

- Des cèpes
- De la crème
- Du vin blanc
- Epices
- Moutarde

Pour ma part, j'ai acheté des cèpes séchés. Je les ai donc mis dans une casserole, avec un fond d'eau (assez pour qu'ils nagent, mais pas qu'ils se noient) et j'ai mis l'eau à chauffer tout doucement. Quand elle a bouillie j'ai coupé, et laissez reposer dans l'eau, en ajoutant l'équivalent d'un verre de vin blanc. (Je doute que la qualité du vin importe, vous pouvez utiliser un vin de cuisine. Pour ma part, j'ai fini la bouteille de Chardonnay "américain")
Alors que j'allais cuire ma viande, j'ai passé le jus des cèpes dans la cocotte de la viande, en évitant d'y mettre des cèpes. J'ai ajouté un peu de beurre, un peu d'aïl, et un peu d'oignon. J'ai fait revenir la viande là dedans, et au bout de 5 min, j'ai remis tout le jus dans la casserole des cèpes.
J'y ai ajouté la crème, sel poivre et piment d'espelette, et une cuillère à soupe de moutarde. La quantité de moutarde varie selon ce que vous avez comme quantité de crème. Faites au jugé. C'est pas pour que la moutarde passe en premier plan, mais pour relever la crème.
J'ai mis sur feu très doux, j'ai couvert, et j'ai laissé chauffé. Régulièrement, quand j'avais beaucoup de jus de viande, je le versais dans ma sauce. Attention, ça ne doit pas bouillir, soyez attentif. J'ai refait chauffer plusieurs fois, et couper le feu en dessous plusieurs fois. Servez chaud, c'est un délice.

Après le repas gargantuesque, les garçons ont joué aux jeux de cartes Harry Potter, qui a l'air bien sympa, pendant qu'Helo et moi nous extasions devant les chatons devant chez elle. Puis nous avons joué à l'Âge de Pierre, que nous avons emprunté à la Ludothèque. C'est un jeu très sympa, pour 4 maxi, qui s'apprend vite. Si vous avez l'occaz de tester, hésitez pas.

Tadam \o/ Et comme je ne cite pas les amis de Jon et que Damien est déçu, je vais donc le faire :p Un gros bisou à Helo, Damien qui révisent (mais pas aujourd'hui) et à Geoffrey, et pis Linzouille et Ny <3 (parce que ce sont les plus girly d'un monde de mec :p)

mardi 1 septembre 2009

Détente : un blog !

Tout fier de moi, mon chéri montre mon blog à sa famille. Et l'écran plus grand de son frère me fait prendre conscience qu'horreur, ça marche pas du tout comme je veux. En désespoir de cause j'ai fait répéter le motif, mais c'est honnêtement moche. Il suffit de dézoomer avec Ctrl et molette pour voir de quoi je parle. Je vais tenter de trouver une nouvelle astuce.

Et puis, hier excellente bonne nouvelle, j'ai décroché un entretien pour vendredi ! Je suis contente. Nous avions prévu un souper chez des amis pour ce soir, ce sera doublement l'occaz de faire la fête.

En parlant de souper, je me lance dans une nouvelle expérience, gratin d'aubergine et pommes de terre. Je pense faire passer les aubergines en papillotes, histoire de les avoir bien tendre, et les pommes de terre pré-cuite dans du lait, méthode gratin dauphinois. Et ensuite faire un plat avec des couches alternées. J'accompagne cela d'un superbe gigot d'agneau, et d'une sauce au cèpes et au vin. Je me doutais pas que les cèpes coûtaient si cher !

Oui, je cuisine, parce qu'on a une formule de souper un peu originale. Nos amis nous reçoivent, s'occupent de l'entrée, du dessert, du pain, des sauces, et boissons, et nous nous apportons le plat de résistance. Ce sera une bonne soirée ;)

Petit ajout de dernière minute : Aujourd'hui, c'est la rentrée des classes, je souhaite bon courage à tous les écoliers qui retournent péniblement à l'école ;)

Je vous embrasse !